TAMARII NO ANANAHI

Née en Polynésie française, Joséphine Lévêque est arrivée en France depuis 2006.
Un an après, elle créait l'association Tamarii No Ananahi (les enfants de demain) qui propose une initiation aux danses tahitiennes.
Joséphine s'adonne à sa passion et crée même les costumes de ses danseuses.
Les répétitions sont hebdomadaires et on les rencontre de temps à autre sur les fêtes communales.
Samedi, Joséphine voulait avant tout proposer une séance de répétition en plein air avec un marathon plus communément appelé « Ori Tahiti » c'est-à-dire de la danse de déhanchement.
C'est sous une chaleur torride que la séance s'est déroulée et en tenue ! Les passants s'arrêtaient même et certains se laissaient aller au déhanchement.
Joséphine avouera être très stressée… « Je devrais pourtant être habituée maintenant d'autant que mes anciennes amies de Tahiti m'encouragent », poursuit-elle. Car Joséphine garde contact et envoie souvent des vidéos. Elle fait des envieuses là-bas et sa petite troupe compte déjà une trentaine de danseuses.
Publié le jeudi 10 juin 2010 par L'UNION

  •   C'est bientôt 

  •   La presse en parle 

  •   ça s'est bien passé 

Dernière date de mise à jour de cette page : le vendredi 29 avril 2016

Envoyez vos infos pour être affiché sur ce site : C'est gratuit ! - Plus de 1800 visites par jour ...
Webmaster Gérard Deshayes
©  -Tous droits de reproductions interdits sans autorisation - modèle déposé