te imiraa

  •  Les buts de l’association :

    Promouvoir, transmettre et défendre la culture polynésienne dans le respect des traditions. Faciliter l’accueil et les séjours à la Réunion des Polynésiens et amis de Polynésie.
    La création d’un atelier de danse au port dirigé par Madeleine et dans le futur, la création d’autres ateliers sculpture, fleurs, tatouages, etc.…
    L’organisation de repas et de fêtes traditionnelles.
     

    •   cours de danse
       

      Iaorana à tous ceux qui passent par ici !

      Pour les cours de danse, ils se passent tous les samedis de 14h à 17h à la Possession au centre Nelson Mandela.

      Si vous voulez plus d'infos, hésitez pas à nous contacter !!

      0692 42 66 30 ou teimiraa@ool.fr

      Soyez les bienvenus !

      Nana,

       

  •  coordonnées de l'association

    Président :
    Clara FERRARIS de Raiatea

    Vice Présidente : Mareva TEHAAMEAMEA de Tahiti
    Trésorière : Pua GUIDON de Wallis
    Trésorière adjointe : Patricia BAUX de Madagascar
    Secrétaire : Anne Marie BAUMANN du Sénégal
    Secrétaire adjointe : Armande ABOUCAYA de la Réunion

    Tel :
    06 92 61 54 96 - Courriel   : teimiraa@ool.fr

    Sur Facebook => Teimiraa


Le Bureau


Danseuse


Danseuse


La secrétaire

  •  promotion du va'a  
     

    2 Février 2008

    Nous cherchons à lancer l'activité Va'a sur les îles
    Réunion - Maurice - Mayotte.

     

    Nous sommes à la recherche de solutions pour développer ce sport.

     

    Dans le cadre de cette promotion Florian TURPIN a tenté, début Janvier 2008,  la traversée Maurice / Réunion (200km) sans relais en Va'a V1.

    Malheureusement, après 20 heures et 130km d'effort, sa tentative s'est soldée par un échec :

    Florian ayant été sujet à une hypothermie.

     

    Pour l'instant nous disposons sur l'île de la Réunion de  :

    2 C1 - ORACLE - de Allwave (Italie)

    1 C2 - Tsunami Duo - de Allwave (Italie)

    2 C1 - Origine Australie

    1 V1 - Origine Tahiti (Richmond)

     

    Nous avons pour objectif fin 2008

    - 8 V1 et V2 nouvelles.

     

    Pour réaliser nos objectifs, nous sommes à la recherche de "plans" et "conseils" pour développer ce sport.

     

    Nous ne vous cachons pas que pour l'instant la problématique et de faire venir, ou construire légalement, un maximum de Va'a différents afin d'organiser des journées promotionnelles "INITIATION".
    Sachant que nous disposons de structures professionnelles permettant de distribuer ces produits.

     

    Nous sommes affiliés à la Fédération Française de Kayak :

    Ainsi nous pouvons déjà avoir accès aux clubs locaux de Kayak de mer et leur faire connaître notre sport.

     

    En espérant vous lire bientôt. Mauruuru

     

    HENERIKE
     

    Association Te Imira'a

    tel : 0692 02 29 02 / 0262 22 83 77

    mail : teimiraa@ool.fr

     

    •  rencontre avec des baleines

  •  La  presse en parle

    Cliquez ici pour voir l'article de presse
    Cliquez ici pour télécharger l'article de presse de la 2ème soirée de l'association.

     

  •  c'est bientôt
     

    Dimanche 14 septembre 2014, à partir de 9 heures dans le lagon de la plage de Trou d'eau, initiation de va'a, en partenariat avec l'ensemble des rameurs de la Réunion.

    Des grillades seront proposées. Le but de la journée est de faire connaître ce sport, et de partager ensemble, une journée conviviale et familiale. Venez sur place.
     

    L'association TE IMIRAA est heureuse de vous informer qu'elle organise une soirée dansante avec spectacle de danse.

    Cela se passera le 29 novembre 2014 au restaurant le TUNG FONG, 2 rue Michel Joseph, ville du Port.

    Tarifs : 37€ adultes, 27€ enfants - 10 ans.

    Renseignements et réservations au 06 92 61 54 96 Mareva

  •   manifestations


  


  •   images du ahima'a annuel le 30 septembre 2006

    Au restaurant « Chez JACKY » à la RIVIERE DES GALETS - 974  LA  REUNION

     

    Plus de 300 convives ! Chaude ambiance en perspective.

    Après le cocktail ‘baiser brésilien’  et le punch d’accueil ‘maïtaï’ (préparés avec amour par le barman d’occasion), les convives, déjà plongés dans l’ambiance polynésienne, se dirigent tout naturellement vers le centre de la salle. Là, tout autour de la piscine, échangeant les civilités d’usage, ils apprécient avec gourmandise, accras, samoussas, bonbons piments et autres délices créoles, en sirotant un double apéro.

    Tout près, de l’autre coté de la palissade se cache le trésor du ‘capitaine RIEUL’ et de son équipe.

     Dans le four traditionnel tahitien de délicieux cochons de lait accompagnés de bananes roses, songes, ignames, racines de manioc, fruit à pain et autres ‘poulet fafa’, poé …  cuisent à l’étouffée. L’ensemble entouré de grandes feuilles de bananier, recouvert de sacs en toile de jute, sur une grille posée au-dessus de galets de rivière brûlants qui tirent leur chaleur des braises de bois et d’enveloppes de noix de coco encore incandescent au fond du trou. Le tout recouvert de sable terreux sur 30 à 50cm d’épaisseur.

    A 20h00, c’est le signal : à la pelle, les cuisiniers pieds et torse nus défournent le trésor gastronomique, et au fur et à mesure une petite fumée, et bientôt épaisse, monte dans la nuit…

     

              

     

    Le trésor est déterré, livré à nos yeux hagards, un délicieux parfum aromatisé nous caresse les narines.  Nous sommes pressés d’y goûter.

    Nous sommes encore sous les effets du charme polynésien et nous entendons à peine l’appel de l’animateur de la soirée, nous invitant  à rejoindre notre table pour déguster une salade de poisson cru, savamment mariné dans du jus de citron vert, accompagné de condiments et poivrons verts.

     

    A peine la première bouchée engloutie, que nous voilà transportés au cœur de la Polynésie profonde.

    Un tonnerre d’applaudissements et le son des toérés (enregistrés), nous indiquent que les vahinés ont envahi la piste, sous les regards admiratifs des hommes et celui envieux des femmes. C’est  déjà  la première partie du spectacle.

    Souriantes, très féminines, langoureuses, délicieusement provocantes, elles nous livrent en live tout le charme des danses polynésiennes. 

    Aparima’ et ‘oté’a’ se succèdent. Bientôt rejointes par TANERII et TETUANUI, pour une démonstration de tamuré endiablé, les admiratrices n’ont plus d’yeux que pour ces deux  magnifiques danseurs.

            

     

    Puis c’est au tour des danseurs, très mâles, guerriers, magnifiques !  Les cœurs féminins se mettent à battre au son du jembé et au rythme des ‘hakas’. Sous les salves d’applaudissement, la danse de la pirogue les ramène vers le stand  de  repli et bientôt ils disparaissent dans la pénombre de la nuit, nous laissant rêveurs et admiratifs.

     

                   

    La danse polynésienne

    La danse a toujours été partie prenante de la vie des Polynésiens. A chaque moment de l’existence traditionnelle polynésienne, les hommes et les femmes s’expriment par la danse.


             

    Textes et photos de Christelle LEFEUVRE – commentaires de Joseph Roland ADOLPHE

 

Cliquez ici => pour lire ou laisser un commentaire

 


Dernière date de mise à jour de cette page : le
vendredi 01 avril 2016