joelle berg


J'enseigne la danse tahitienne , Ori Tahiti, depuis 1994
au sein de l'école que j'ai crée en 1996.
Je danse le Ori Tahiti depuis 1984, sans discontinuer.

Après des années de pratique de la danse classique, je découvre réellement la pratique de la danse tahitienne pendant mes études en Métropole. De retour au fenua, j'entre dans la troupe TEMAEVA . J'y reste plus de dix ans et je participe à tous les engagements de la troupe.
Au fil des années, je fais aussi partie d'autres troupes : Heikura Nui et Toareva.
je commence à enseigner en 1994, , et parallèlement je suis le cursus de danse complet du conservatoire, pendant dix années. j'obtiens la médaille d'or et le diplôme d'études traditionnelles complet , incluant l’art oratoire ( Orero), l’étude des percussions traditionnelles, l’art chorégraphique et trois années de formation théorique sur l’histoire et la culture polynésienne.

En 1996 je crée mon école de danse, Te Oro. Ce qui signifie le rite, mais qui désigne aussi un petit bouquet de miri que l'on porte pour les cérémonies.

En dehors de l'école de danse mes activités de chorégraphe débutent en 2001, avec Rohotu noanoa, spectacle produit et créé par TEMAEVA.

En 2002 et 2003 je travaille avec TOAREVA, pour l'ensemble de ses engagements, et en particulier pour le spectacle POLYNETIA, produit pour la visite de Jacques Chirac, et dont je suis l'une des chorégraphes.
Danser au milieu d'un stade rempli de 25000 spectateurs fut une expérience unique et pleine d'enseignements.
C'est à l'occasion de ce travail que je prends conscience de la difficulté de créer dans le champs de la danse traditionnelle pure, malgré l'importance des moyens mis en oeuvre.
Si mon désir de créer dans la champs de la danse contemporaine s’avère malaisé à concrétiser ici, je ne désespère pas pour autant.

Depuis 2010 j’enseigne principalement à l’étranger, ou je donne des stages, master classes, et ateliers de formation à l’enseignement de la danse.

En cette fin d’année 2011, mes activités d’enseignement me conduisent à peu près exclusivement à l’étranger, du japon à l’Europe, en passant par les Etats unis, et d’autres pays en perspective

Depuis Janvier 2010 j‘enseigne également à Moorea, où je vis.

Je collabore aux activités de l’association culturelle Te Pu Atitia, association reliée à l’antenne de l’université de Berkeley en Polynésie.

A Moorea, et Tahiti, je propose des stages pendant les festivals de danse que sont le Heiva , au début du mois de Juillet, et le Hura Tapairu, début Décembre.

Je n'ai pas toujours vécu de la danse.

Après trois années d'études à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, je me spécialise en marketing et j'étudie le droit des affaires.
Ce qui me vaudra, de retour à Tahiti, d'occuper différentes fonctions au gouvernement et dans l'administration du Territoire.
Je laisse tout cela derrière moi en 1993.

La danse est ma principale raison d'être, mon désir d'expression, ma participation à la vie, mon partage avec l'autre.
Au delà de ses multiples facettes, dans toutes les cultures, dans tous les styles, au bout de toutes les quêtes, même les plus étranges, la danse est un art. Comme tel, sa " finalité ultime" sera toujours de nature spirituelle.

Joëlle

 

Contact :

Courriel     : ateliersteoro@gmail.comte.oro.danse@mail.pf
                   Facebook : http://www.facebook.com/joelle.berg 

                   Internet      : http://danse-emergence.typepad.fr
                   Blog           : http://www.oritahiti.net/

 

STAGE D’ANALYSE FONCTIONNELLE DU MOUVEMENT APPLIQUÉ A LA DANSE TAHITIENNE les 28 et 29 mai 2016 à PARIS
 

Quand ? : 28 mai 2016 – 29 mai 2016

Ou ? : OEPF - 5 Rue du Moulin Vert - 75014 Paris

Contact : Nadine Reynaud / Yvonne Paire - 06.21.72.15.00 / nadine_reynaud@orange.fr

Cet atelier est en quelque sorte un résumé de la formation qui débutera au conservatoire en Juillet.

Au programme :
- posture et dynamique posturale
- appuis plantaires et proprioception des genoux
- autour du bassin : connaissance et exploration des articulations coxo-fémorale, lombo-sacrée et sacro-iliaque
- élévation et stabilité de la cage thoracique


L’Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé (AFCMD) est une matière favorisant l’intégration et la compréhension des mouvements en danse.
Elle crée un tissage entre des approches scientifiques et artistiques, entre connaissances objectives et expériences sensibles subjectives… Elle permet de concilier le respect de la physiologie et la grande technicité, la santé et la danse.


l’objectif final est de proposer un ensemble d’exercices de préparation physique aux techniques de danse tahitienne, afin d’avoir un mouvement plus ample , un confort d’exécution en respectant la morphologie de chacune.


Le stage est intensif et dure 12 heures.

Il est ouvert à tous et s’adresse en particulier aux personnes qui enseignent.

Le stage est assuré par Yvonne Paire, professeur d’AFCMD au conservatoire national de danse de Paris, en collaboration avec Joelle.

Nous avons travaillé ensemble sur l’application de l’AFCMD au 0ri Tahiti depuis Janvier 2015.
Notre travail, en particulier celui d’Yvonne, débouche sur ce stage et sur une formation avec le conservatoire de Polynésie .

Tarif des deux jours : 200 €

pour en savoir plus sur Yvonne , son travail et ses recherches,
visitez son site : http://www.yvonnepaire.com/

 

 

 

ORI TAHITI by Joelle
TOUT savoir sur le Ori Tahiti
Un site très documenté par Joelle BERG
Joelle enseigne principalement à l’étranger, ou elle donne des stages, master classes, et ateliers de formation à l’enseignement de la danse.
Ses activités d’enseignement la conduisent à peu près exclusivement à l’étranger, du japon à l’Europe, en passant par les Etats unis, et d’autres pays en perspective

En savoir plus

 

Dernière date de mise à jour de cette page : le vendredi 27 mai 2016

Envoyez vos infos pour être affiché sur ce site : C'est gratuit ! - Plus de 1800 visites par jour ...
Webmaster Gérard Deshayes
©  -Tous droits de reproductions interdits sans autorisation - modèle déposé