andré revel


Interview avec André Revel

 

#Quand as-tu commencé à t’intéresser à la sculpture ?

-Le jour ou je rêvais d’avoir dans mon jardin un grand Moai. J’ai donc commencé par une sculpture monumentale et j’ai ainsi réalisé mon rêve.

 

#Pourquoi des Tiki, Moai ?

-Parce que j’ai toujours été attiré par la Polynésie. J’ai de la famille qui vit là-bas. Les tiki et les Moai font partie de la culture, de l’histoire et des croyances des Maoris. Que ce soient des Tiki ou Moai, je les trouve beaux et ils sont tous unique. D’ailleurs ils représentent souvent un défunt ou ancêtre.

 

#As-tu suivis une formation ou as-tu découvert ce talent en toi par la pratique ?

 

-Je n’ai suivi aucune formation, c’est comme mes dessins. Je sculpte et dessine comme si j’étais imprégné d’une sorte de « mana », et je découvre ensuite, comme tous le monde, le résultat de mon travail.

 

#Quelles sont les plus grosses pièces que tu as réalisé ?

-Pour l’instant c’est ce fameux Moai, qui trône actuellement devant l’atelier que je partage avec d’autres artistes à Pérols près de Montpellier.

 

#Quelles sont les plus petites pièces de ta création ?

-Je n’ai pas encore vraiment fait de petites pièces. La taille petite pour moi c’est au minimum soixante centimètres, en termes de sculpture bien sûr !!!

 

#Quels matériaux préfères tu travailler ?

-La pierre. Dommage que dans ma région je ne trouves pas ces pierres de rivière et d’origine volcanique aux couleurs si particulières qui ornent les vallées marquisiennes. Mais je fait honneur à la pierre du Gard en lui rajoutant un élément ramené de mes voyages. Je fais également des Tiki en bois, mais pour moi la pierre est plus source d’inspiration que le bois.

 

#Quels outils utilises tu ?

-Un marteau à percussion pour dégrossir les blocks, la massette et les outils de taille classiques : Gradines, ciseaux plats, gouges etc… Et pour du travail de précision et certains détails, un marteau pneumatique sur lequel j’adapte différents embouts.

 

#Combien de temps te faut il pour réaliser une œuvre ?

-Cela dépend. Trois jours, un mois, un an, je travaille sur plusieurs pièces à la fois. Certaines pièces m’ont demandées plusieurs années d’efforts.
 

#Travailles tu sur commande ?

-Pour les grandes sculptures, oui, systématiquement. Il est difficile d’organiser le transports des œuvres de grande tailles pour les présenter au public dans des galeries ou lieux  d’expositions. Mon atelier reste le seul lieu où mes œuvres sont exposées de manière permanente.

 

#Cherches tu as faire un lien entre tes œuvres et les personnes ou les lieux auxquelles elles sont destinées ?

-Justement, quand il s’agit d’une commande, oui ! Ca vient naturellement. La personnalité du client et l’environnement dans lequel la statue prendra place m’influencent dans mon travail de création.

 

#As-tu un ordre de travail pour attaquer un block ? Lequel ?

-Non, je l’observe d’abord longtemps, jusqu’à ce que j’y voie une apparence anthropomorphe. A partir de là, je peux aussi bien commencer par les tête que par les pieds, je n’ai pas de règle précise.

 

#Comment fais tu pour donner ses proportions à une statue ?

-En règle générale, pour les Tiki, la tête est toujours plus grosse que le corps. Pour les Moai, c’est l’aspect général qui prédomine.

 

#Que cherches tu à faire passer au travers de ta sculpture ?

-Je cherche a faire revivre au travers de la pierre l’âme de mes ancêtres.

 

#As-tu un scoop sur les prochains projets ?

-J’envisage de réaliser une œuvre qui regrouperait en un seul block la mixité de la culture Maori

 

Contact :

5 rue Paul Valéry - 34590 MARSILLARGUES
Vini : 06 62 66 71 62
Courriel : andre.revel6@orange.fr


M
oai géant exposition à Marsillargues

 

Dernière date de mise à jour de cette page : le lundi 16 mai 2016

 

Envoyez vos infos pour être affiché sur ce site : C'est gratuit ! - Plus de 1800 visites par jour ...
Webmaster Gérard Deshayes
©  -Tous droits de reproductions interdits sans autorisation - modèle déposé