stéphanie le clech

  •   BIOGRAPHIE 

    Stéphanie Le Clech est née le 25 décembre 1976 en région parisienne. De père d’origine bretonne et de mère saintoise (Antilles françaises), elle a déjà baigné dans le climat insulaire dés sa plus tendre enfance.

    Autodidacte, Stéphanie Le Clech a commencé à peindre au lycée. Elle a déjà pratiqué crayons, gouache, pastel, mais sa préférence va à l’huile. Passionnée, et encouragée par son mari, elle continue à peindre pour le plaisir, une manière pour elle de s'évader du quotidien… Les voyages sont sa principale source d'inspiration, la Polynésie en particulier.

    Elle est admirative des paysages de Monet et des associations des couleurs lumineuses de Gauguin et Van Gogh. En dehors de son poste de gestionnaire dans le milieu financier, et en simple amatrice, elle se plait à peindre principalement les paysages ; à en fondre les couleurs et en faire ressortir un maximum de profondeur, volume, reflets et luminosité.

    Son premier séjour en Polynésie dans les îles lagunaires s’est déroulé il y a cinq ans (juillet 2000) pour son voyage de noces. Découverte de Moorea, Bora Bora et Tahiti. Fascination pour cet endroit qu'elle considère comme l'un des plus beaux de la planète et qu'elle qualifie de "reposant et serein". Second voyage en Polynésie (avril 2005) pour le premier anniversaire de son fils et c'est à nouveau l'enchantement. Découverte de Raiatea, Tahaa et redécouverte de Tahiti. Ce séjour en pension de famille l’a aidé à mieux ressentir le quotidien des insulaires. Depuis c'est devenu son point de fuite, l'échappatoire qu'elle retranscrit dans ses peintures, sa façon à elle de s'évader de la vie citadine.
     

  •   Première exposition
     

    Les charmes de la Polynésie sont loin de l’avoir laissée indifférente. Sa maturité de jeune maman lui a donné le goût et l’envie de se lancer dans une première exposition. Elle désire faire partager sa passion au travers des différentes toiles de cette exposition.

    Cette exposition "Essence et Evasion Polynésiennes" se compose d'une vingtaine d’œuvres peintes à l’huile. Paysages paradisiaques, profondeur du ciel et de la mer, nature à l’état pur … ses peintures réalistes sont une invitation au voyage, un partage des émotions qu'elle a pu ressentir au cours de ses séjours dans les Iles "du rêve".

     

  •     quelques tableaux

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir


LES PIEDS DANS L'EAU (33 x 45,7) 

A fleur de l’eau, comme si l’on s’y baignait : le lagon de Tahaa. Expression du peintre : brillance et transparence de l’eau, comme de l’eau de source, détente d’une baignade dans un paysage serein, une " douceur de la nature ".


LE PONTON (41 x 27
)

Ce ponton proche d’un hôtel de Raitea est vraiment typique en Polynésie. Si l’on se laisse guider, ce ponton nous transporte au dessus du lagon, sentiment d’immensité et de liberté à portée de main.


BALLADE EN BATEAU (55x38
)


En bateau de Raiatea (au loin) vers Tahaa. Ecume laissée par les remous du bateau. Seul mouvement dans ce lagon toujours plat. On devine le bateau dans lequel on se trouve par le bout du moteur en bas à droite


HORIZON DE TAHAA (61x46
)


Envie de savourer une baignade. Motus de chaque côté de ce petit coin de paradis dans le lagon de Tahaa.

 


LE MARAE (55x46
)


Ancien lieu de culte. Partagé entre l’envie de méditer et la promenade dans une nature laissée quasi intacte.


TORTUE DE MER (52,5 X 30,5
)


Elégance du mouvement et fragilité à préserver. Cette tortue en voie de disparition s’épanouit dans son élément : l’eau du lagon


LE COCOTIER (61x50
)


Un Cocotier qui penche sa tête au dessus de l’eau, sur une des splendides baie de Moorea. Une silhouette pleine d’élégance qui semble se contempler au dessus de ce miroir brillant du lagon.


LA GRANDE FLEUR DE TIARE (55x46
)


Cette magnifique fleur de Tiare éclaire ce buisson tout simple sur lequel elle pousse. Elle attire le soleil et l’œil de celui qui passe par sa blancheur. Le peintre apprécie cette fleur si rare à contempler en métropole française.


A L'OMBRE DES COCOTIERS (61,2x46
)


Encore un de ces agréables moments passés sur un motu face à l’île de Tahaa.
Admiration du paysage, à la fraîcheur de l’ombre, et au bruit du vent léger dans les cocotiers. Les branches laissent passer à la bonne mesure les rayons du soleil. Cette nature est synonyme d’un confort idéal.


VERTIGE (61,2x46
)


Des cocotiers tellement hauts, qu’on en a le « vertige » si on lève les yeux vers le ciel.

 


COUCHER DE SOLEIL (60x30
)


Un lagon aussi calme et reposant le jour qu’à la tombée de la nuit. Le peintre a voulu faire ressortir le lagon « miroir » aux couleurs du feu, à ce moment unique de la journée.

  •   Coordonnées

Courriel : fanie_lc@orange.fr  -  Portable :  06 67 59 52 92

 

 

Vous pouvez lire ou laisser ici =>    vos commentaires

Dernière date de mise à jour de cette page, le vendredi 01 avril 2016