phpMyVisites | Open source web analytics phpMyVisites

Né le 28 mai 1971 à Aratika en Polynésie française.
Plasticien, enseignant en Art et nouveaux médias à l'ESART (école supérieure d'art) de Toulon.
Ancien étudiant des écoles supérieures d'Arts de Toulon et d'Aix-en-Provence.

                                 Contact : taimana@nomade.fr

Area Poreo - Dessin au graphite sur papier polyéthylène - 150 x 100 cm

 

Vaimanao  II - Dessin au graphite sur papier à grain - 102 x 70 cm La récurrence dans ma pratique du dessin est l'allusion systématique aux "images signes". Héritage du génie inventif des polynésiens (Maohi / Maori) et en particulier des Marquisiens (enata = homme). Ces derniers, d'une manière sensible, ont su mener le trait à son paroxysme en le déployant à travers des combinaisons de formes géométriques (des pleins, des contours, des courbes, des symétries, des terminaisons en boucle...). Une réponse intimement liée à la relation qu'ils entretenaient avec leur environnement ainsi qu'à l'appréhension du vivant. Les ébauches de motifs étaient prélevées de la nature sous la forme de traits symboliques et devenaient le réceptacle d'une énergie positive. Cette émanation était destinée à recouvrir le corps, par le tatouage, en utilisant des symboles forts, garant de la préservation et de l'accroissement de l'énergie interne, le "Mana".

A l'opposée de cette pratique, j'occulte la partie mystique, en ne gardant que les éléments suivants : l'espace, le plan et quelques fragments de motifs... Je les transpose dans un autre contexte en m'attachant à révéler un assemblage polymorphe. Cette imbrication me permet d'appréhender la construction, le rythme qu'elle peut induire en soulignant une configuration propre au volume, en particulier le bas relief.
 

J'appréhende celle-ci de la manière suivante : nul besoin de manipuler la matière pour vérifier l'interaction qui peut y avoir avec l'espace qu'il occupe, car l'illusion de la matière me suffit. C'est un choix qui me permet de reformuler la question du volume autrement, par le biais du dessin. Cette liberté recentre mon attention dans et à travers un espace volumétrique sur plan. Une immersion entre les interstices des pleins, résultant de formes sans échelle. Le contraste permanent situe l'ensemble dans un environnement suspendu, hors du temps ...

Le choix de la représentation des coquillages me permet de m'attarder sur les pleins et les vides. Comme dans le processus des "images signes", je reste attentif au contenant (la coquille) et les différentes approches pouvant la révéler autrement.

 Cliquez sur les images pour les agrandir

Vaimanao  I - Dessin au graphite sur papier à grain - 102 x 70 cm Poreho - Dessin au graphite sur papier à grain - 102 x 70 cm Vaimanao  III - Dessin au graphite sur papier à grain - 102 x 70 cm

Vous pouvez donner votre avis et lire les commentaires en cliquant ici =>




Florian AGUILLON Alain RICHER Annie PETIT Stéphanie ARIIRAU RICHARD ARNO BETTY Catherine TAPON Stéphane CAZENAVE Claudia GACEK Didier BIERJON Florence GERMAIN Gaëtan PICHAUD Michel GUILLEMOTO Jean-Henry BOUFFARD Jisket DRENEUC - Mikael FLOC'H KERNE Ludovic COUE Marie Françoise PETEUIL Michel LE QUINQUIS Muriel HULOT NOTCHOLINE Olivier BRIAC Patrick ADELINE Paul RUA Phil TOTEM Raoul LIANT CERE : Cartes postales Serge MARTIN Christian SERRES Teura ZABLOSKI-FOSTER Valery JONCHERAY [ Viri TAIMANA ] Stephanie Le Clech Christian LANTIN Christelle PERARD Pascale TAURUA Christian MARTIN