fete de la musique
à la délégation de la polynésie à paris

21 juin 2010 : Fête de la Musique sur le thème "la musique au féminin" à 19h30 à la

DELEGATION DE LA POLYNESIE - 28 BOULEVARD SAINT GERMAIN - 75005 PARIS

METRO MAUBERT.MUTUALITE

Pour tous... à partir de 19h00

l' AEPF  Association des Etudiants de la Polynésie Française
Présente le lundi 21 juin une scène de spectacle à l'occasion de la fête de la musique devant la DELEGATION DE LA POLYNESIE 28 boulevard SAINT.GERMAIN métro Maubert-Mutualité, le thème choisi cette année est "LA FEMME" rendant ainsi hommage à la danseuse tahitienne MEHITI HART disparue récemment.
Par la suite,  des danses du FENUA évoqueront des divinités de la mythologie polynésienne telle la déesse PELE ou HINA ainsi que MOEATA de 19h à 21H sur une dynamique alliant le "ORERO" aux prestations des différentes troupes : ART ORATOIRE TRADITIONNEL piloté par TE'URA CAMELIA MARAKAI, oratrice traditionnelle, professeur de danses hawaiennes mais aussi kumu et hula...  Celle-ci est aussi professeur de langue tahitienne à l'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales et Pacifiques)...
D'autres associations comme TAUTURU IA NA PARIS sont aussi présentes dans l'organisation.

  

 


  •  ça c'est bien passé
Ia ora na,

La Délégation de la Polynésie française de Paris participera à la 27ème édition de la Fête de la musique dédiée aux musiques de film, le samedi 21 juin 2008.  Pour cette occasion, un spectacle retraçant le fameux film "Les Révoltés du Bounty" sera produit par nos jeunes polynésiens de la région en présence de notre Ministre de la Culture, Mr. Joseph KAIHA. 

J'invite à partager ce moment  le fête avec nous, et  à échanger avec M Joseph KAIHA et d'autres personnalités autour d'un cocktail qui sera servit dans la cour de la Délégation, à 19h30.

Nous invitons tous les jeunes musiciens, chanteurs polynésiens membres de vos associations désireux de participer à cette manifestation, à se produire devant l’agence de voyage de Air Tahiti Nui au 28 bd Saint-Germain à Paris. Les premières prestations démarreront vers 18 heures 30 et pourront porter sur des chants traditionnels, ute, patautau ou des variétés, sur des musiques de nos îles au son des guitares, ukulele ou percussions (toere, fakete, pahu…).

 Nous nous attacherons, tous ensemble, à faire de cette manifestation un moment d’échange, de rencontre et de convivialité fraternelle entre nous, membres de la communauté polynésienne vivant en Métropole et le public.
 

Eric SERVAN-SCHREIBER

Cliquez ici =>   pour lire ou laisser un commentaire