les tahitiens dans la guerre


A l'initiative de l'association "LES POLYNESIENS DANS LA GUERRE"
Un cérémonie commémorative aura lieu le samedi 29 septembre 2012 à 10h45 à PLUMELEC (56) sur le site
du musée et du mémorial des parachutistes SAS. En leur mémoire une plaque gravée sera déposée.

10 parachutistes polynésiens ont combattus le 18 juin 1944 à Saint Marcel. Leur histoire vous est conté sur cette page => http://lestahitiensdanslaguerre.com/les-hommes-les-femmes/la-2nd-guerre-mondiale/les-parachutistes-sas/

Saint-Marcel, dans les Landes de Lanvaux, a abrité le plus grand maquis breton, où s’est déroulé le 18 Juin 1944, un combat mémorable de l’histoire de la France et de la Bretagne.
Avant même que les alliés débarquent en Normandie, les parachutistes de la France Libre étaient largués sur la Bretagne, et dans les jours qui suivirent à Saint-Marcel.

 

Pour en savoir plus :

Jean-Christophe Teva SHIGETOMI, Président de l'Association "Les Polynésiens dans la Guerre"
 

Le Président de l’Association “Les Polynésiens dans la Guerre” – Te Mau Toa Nui No Patitifa, nous parle de l’implication des soldats du Bataillon du Pacifique dans la bataille de Bir Hakeim, au sein de la seconde Guerre Mondiale plus généralement, et du travail de mémoire entamé par les membres de l’association pour vulgariser l’Histoire.
 

vous pouvez contacter l’association à l’adresse : lespolynesiensdanslaguerre@yahoo.fr.
 

 

Consultez le site de l'associations "Les Polynésiens dans la guerre" ici => http://www.1dfl.fr/1-de-la-dfl/ass-les-polynésiens-dans-la-guerre/

Consultez le site " Les Tahitiens dans la guerre ici => http://lestahitiensdanslaguerre.com/
 

Le musée et le mémorial des parachutistes S.A.S à PLUMELEC

    

Pendant la seconde guerre mondiale, Plumelec fût le théâtre d'évènements tragiques.
Dans la nuit du 4 au 5 juin 1944, des parachutistes SAS, sous les ordres du Lieutenant Marienne, sautent au-dessus de Plumelec quelques heures avant le débarquement allié près du moulin de la Grée.
Le caporal Bouëtard fût tué par l'ennemi. Il est le 1er mort de l'opération Overlord.
Une croix a été érigée au Halliguen à l'endroit où il a été tué.
Le moulin de la Grée, situé à 166 mètres d'altitude, offre une vue imprenable sur la vallée de la Claie.

Il a été transformé en musée qu'il est possible de visiter. Renseignements au 02 97 42 24 27.

Pour accéder au moulin de la Grée, vous empruntez l'allée de la France Libre inaugurée en 2009.
Une fois près du moulin, vous pourrez vous recueillir devant le mémorial des parachutistes S.A.S. tués en Bretagne.
Après la visite du site de la Grée, vous pouvez  vous rendre au cimetière de Plumelec sur la tombe du colonel Bourgoin, chef des résistants du secteur qui a voulu reposer près de ses compagnons d'armes.
Pour terminer cette visite d'une page importante de l'histoire de Plumelec, vous pouvez vous rendre au petit village de Kérihuel qui se situe après Cadoudal (à droite après le pont).
Kérihuel fût le théâtre d'un massacre de 18 personnes le 12 juillet 1944, un monument des fusillés rappelle cet épisode tragique.

 

Partager cette page sur Facebook

 

Dernière date de mise à jour de cette page, le mercredi 26 septembre 2012
 

Envoyez vos infos pour être affiché sur ce site : C'est gratuit ! - Plus de 1500 visites par jour ... Mauruuru roa
Webmaster Gérard Deshayes
©  -Tous droits de reproductions interdits sans autorisation - modèle déposé