heremana

 

ASSOCIATION DISSOUTE

  •  but

    HEREMANA "le pouvoir de l'amour" L'association HEREMANA est à but non lucratif et sous le régime de la loi 1901
    Elle a été crée le 4 novembre 2001 sur la ville de VANNES.
    L'association HEREMANA a pour but de faire connaître et partager la culture polynésienne
    C'est une association culturelle, une boutique d'artisanat, un groupe de danse avec orchestre à
    vannes
     

  •   le bureau
     

    Cathiana Hareapo : Présidente et Chorégraphe

    Alain Richard         : Trésorier

    Teia Hareapo        : Secrétaire

    Lucie Richard        : Responsable danse

    Tel : 06 68 51 98 76

    Courriel : heremana2@yahoo.fr

Le BLOG de l'association => http://heremana.over-blog.com/

 

  •   c'est bientôt 

    Eh oui, c'est le dernier évènement organisé par Heremana. avant de tirer notre révérence à Quéven (56) du 3au 5 juillet 2015 pour
    l'été tahitien. Venez partager avec nous un super moment !

     

    L’association Heremana  organise son dernier évènement  le weekend du 30 et 31 mai à la salle du Triskell de Meucon.
    Avant de tirer sa révérence,  elle vous propose  un bon moment de partage culturel.

    L’évènement sera ponctué de prestation sur scène de diverses associations polynésiennes ou autres ainsi que de groupes musicaux.
    Vous pourrez aussi flâner autour des stands regroupant les cultures du monde et goûter aux merveilles culinaires proposées.

    Il y aura également des nouveautés :

    Samedi de 13h à 15h : un cours de tahiti fitness (tous niveaux) – 2€

    Samedi à partir de 19h30 : bal avec Heremana et Maohi Band, suivi d’un DJ

    Dimanche de 11h à 13h : un cours de Tai-chi et Kung-fu  (apporter votre tapis) – 5€

    Sans oublier le Hima’a (le four tahitien)  ouvert dimanche à 13h

     

    Les fonds acquits par l’association Heremana seront reversés à l’association Te Vai Ora  de Nantes.
    Celle-ci a pour but d’accueillir et de soutenir les polynésiens en évacuation sanitaire sur la Loire Atlantique.
    Son rôle est très important pour les familles démunies face à la maladie, c’est pour cela que l’association Heremana a choisi de la soutenir au mieux.


    Cathiana Hareapo

  •  la presse en parle

Cathiana, la vahiné blanche, rêve de retourner à Tahiti

Meucon lundi 14 février 2011


 

Cathiana est à demi polynésienne. Père breton, mère tahitienne. Aujourd'hui elle rêve de retrouver les terres de son enfance. Car cinq mois après sa naissance à Papeete, elle rejoint la France avec sa famille. Son enfance, elle la vit avec ses deux frères et sa sœur, au rythme des mutations de son père, militaire de la Marine nationale.

En 1981, la famille retrouve l'île lors d'une dernière campagne qui durera deux ans. Cathiana y retourne, vingt ans plus tard, au bras de son époux Teia, originaire de Bora-Bora et de leurs deux enfants Aimé et Maxence.

Comprendre la culture polynésienne

En 2006, ils s'envoleront pour un séjour de quatre mois. « Un pur bonheur de pouvoir revoir ma famille maternelle et d'avoir appris à les connaître ainsi que celle de mon mari ». Elle se dit loin du stéréotype de la vahiné avec cheveux longs, élancée et bronzée. « Mon côté breton a pris le dessus, ce qui m'a valu pendant un certain temps d'être surnommée la Vahiné blanche. Un manque s'est creusé et je le comble en essayant d'apprendre et de comprendre la culture polynésienne ». Afin de faire partager son amour pour la Polynésie et ses richesses, Cathiana crée une association, Heremana, en 2001 « Je voulais que les gens puissent toucher de plus près ce petit paradis. On fait partager et découvrir quelques aspects de notre culture, le chant, la musique et la cuisine et la danse. »

De nombreux Polynésiens vivent en Bretagne, l'armée étant pour beaucoup par cette présence dans certaines villes comme Vannes, Lorient ou Brest. Vivre au pays est, pour beaucoup, un rêve.

Malheureusement, la crise ne s'arrête pas aux frontières. « Alors on se contente d'organiser des soirées, une manière d'apporter le soleil aux portes de la Bretagne ».

  •  ça s'est bien passé


 

 

  • Iaorana à tous,
    Stage de danse polynésienne les 24 et 25 octobre 2013 mené par le chorégraphe Norbert Teai dit NONO.
    Il nous fait la joie de partager son savoir avec nous. Lieu du stage : Salle du Triskell à Meucon (56890)
    Ce stage est ouvert à toutes les associations tahitiennes désireuses d’y participer. Il est prévu pour des danseuses de niveau confirmé.
    Cette formation en 3 temps :
    1. les pas de base de la danse tahitienne : le 24/10/13 de 9h00 à 12h30
    2. aparima, écrit et enregistré par Teia pour l’occasion : le 24/10/13 de 14h à 17h30
    3. otea : le 25/10/13 de 13h30 à 17h
    Cathiana

 

Cliquez sur les vignettes pour voir les photos

 

 

 

De : Cathiana Hareapo
Envoyé : jeudi 21 avril 2011 19:18

Iaorana,
Le mercredi 4 mai sur l'esplanade du port de Vannes, il va y avoir une émission de télé "Midi en France" de France 3 qui sera filmée en direct.
On m'a demandé de mettre en place un Flashmob. C'est une chorégraphie de 1min20 maximum qui est sensée rassembler le plus grand nombre de participants.
L'idée est de montrer à quel point la culture polynésienne est présente ici, en Bretagne.
Le principe est que tous apprennent la même chorégraphie et que l'on danse tous ensemble.
Les participants doivent être disponibles de 14h20 à 15h40.
Si des danseuses sont intéressées, elles doivent me contacter au 06.68.51.98.76 ou sur mon mail
heremana2@yahoo.fr
Merci d'avance
Cathiana

C'était au top !

 

Toutes les photos sont => ICI

 

La vidéo est => ICI

 

 
 


 

le 13 février 2010 : Cabaret Polynésien,
salle du Triskell à Meucon (56)




 

Dernière date de mise à jour de cette page, le vendredi 01 avril 2016