Tiare tahiti

Bienvenue dans mon jardin ou je cultive depuis de nombreuses années , des plumérias et des tiarés . après pas mal d’échecs, je suis arrivé à conserver  ces plantes réputées difficiles sans trop de difficultés.
Actuellement, j’ai pas moins de 50 plumérias, et environ 30 tiarés. je les reproduis maintenant sans problème, et ils vivent de mars à octobre au jardin pour mon plus grand bonheur.
Je souhaite faire profiter de mon expérience  à tous ceux qui désirent se lancer dans la culture du tiaré, et du frangipanier .

Ancien de Tahiti, je cultive en provence à ISTRES (13) depuis 10 ans du tiaré et du frangipanier.
Nombreux sujets disponible sur place.

Pour tout renseignements me contacter au 06 12 21 12 51


Mon adresse mail :  d.robillard13@gmail.com

 

A voir en détails sur le blog : http://tiarepassion.blogspot.fr/

 

Facebook : https://www.facebook.com/groups/211170692236021/

 

Pour les passionnés du tiaré, je propose de jeunes plants cultivés en Provence. depuis 10 ans je cultive le tiaré et le frangipanier à Istres. actuellement (juillet 2013)  j'ai de jeunes tiarés à la vente à partir de 25€, possibilité de récupérer sur place.



 

 

  •  fiche de culture du tiare tahiti
                                                                                                                                                        
    Le tiaré est une plante de la famille des rubiacées, c'est un gardénia  qui aime les sols humifères un peu acide.
    C'est aussi une plante aimant la chaleur humide. elle pousse bien en appartement à condition de respecter une hygrométrie correcte,
    Il faut poser la plante sur un lit de billes d'argile, maintenu toujours humide et vaporiser si nécessaire le feuillage.
    Dans de bonnes conditions c'est une plante à croissance rapide, fleurissant d'avril à décembre selon les conditions de culture.
    Elle peut être sortie au jardin de la fin du printemps jusqu'en automne, progressivement.

    température : 16° minimum : hygrométrie 55% au moins.
    arrosage : garder le substrat humide mais pas détrempé.
    fertilisation : engrais classique pour plantes vertes bon équilibre avec le 12;12;20.
    substrat : terre humifère avec un peu de perlite.
    rempotage : fin de printemps quand les racines sortent du pot.
    exposition : soleil plein sud sud l'hiver derrière une fenêtre, sortir en journée au début en prévoyant un ombrage pour le soleil de midi et rentrer les premiers soirs. ne pas laisser les fleurs en plein soleil, elles roussissent rapidement.
    maladies : pas de maladies à signaler, plante résistante, il peut apparaître des pucerons mais ils sont faciles à faire disparaitre (savon noir et un peu d'alcool).
    il peut y avoir un jaunissement de feuilles, c'est  un processus normal, il faut s'assurer alors que de nouvelles feuilles les remplacent.
    taille : en fin d'été, rabattre légèrement afin de garder une forme buissonnante.
    bouture : avec les tailles il est possible de faire des boutures avec de la perlite et un mini serre avec une bonne chaleur de fond..
    floraison : en principe de mai à décembre. la fleur est éphémère et ne dure que un jour ou deux.

    Conclusion : plante réputée difficile, le tiaré peut se cultiver ici en métropole avec un bon sens d'observation, on obtient de très gros sujets avec toujours ce parfum inoubliable et sans pareil, pour les nostalgiques de Tahiti dont je fais partie.

 

 

Dernière date de mise à jour de cette page : le mercredi 03 avril 2019